Les diamants sont peut-être éternels, mais pas la joaillerie traditionnelle

mai 15, 2019

La mode concernant les bijoux hommes et femmes change constamment. Malgré tout, il y a des constantes qui restent immuables, comme le choix des matériaux qui entrent dans la composition de la joaillerie. En bout de course, cet univers a tendance à évoluer lentement. Mais il y a un phénomène qui est en train de se bouleverser rapidement ce secteur : la vente de bijoux en ligne, qui est en train de forcer de plus en plus de bijouteries traditionnelles à mettre la clé sous le paillasson.

Bijouteries traditionnelles : de plus en plus de magasins ferment

Treasure Trove Jewelers était une petite institution à Washington D.C. La bijouterie était ouverte depuis des décennies. Le propriétaire va prendre sa retraite, il n'y a pas de repreneur. Elle va donc définitivement fermer ses portes.

Les 2 frères, qui tenaient le magasin, se sont installés en 1946. Ils se rappellent que dans les années 70 et les années 80, ils vendaient autant de bijoux hommes que de bijoux femmes. Leurs clients de la gent masculine cherchaient avant tout des colliers pour hommes et des bagues bling-bling.

Les années 70, âge d'or pour les bijoux pour hommes

« Vous vous souvenez de Mister T, » demande David Broder, qui gère le magasin avec son frère Marc. À l'époque, les grosses chaînes en or étaient très populaires. « Nous vendions autant de bijoux homme que de bijoux femmes. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, » a-t-il déclaré.

« On avait beaucoup de proxénètes et de petits criminels parmi notre clientèle, » a déclaré Marc, 62 ans. « C'était les clients les plus aimables. Mais parfois on entendait qu'untel avait été tué, ou untel. Et petit à petit, la mode s'est évaporée et on ne les a plus revus. »

Alors que la liquidation du stock va bon train, des clients se présentent encore à la bijouterie. Une dame en panique parce que le diamant de la bague que lui a offert son mari il y a 50 ans s'est détaché. Une autre venue échanger des yens contre des dollars dans le petit bureau de change de la bijouterie, une activité que le benjamin compte poursuivre après la fermeture.

Bijoux en ligne : une rude concurrence pour les magasins avec pignon sur rue

« Avant, il fallait prendre un ticket et faire la file, on était aussi populaire qu'un Apple Store, » a déclaré David. Aujourd'hui, les affaires sont devenues très difficiles. Les hommes qui portent des chaînes en or sont devenus très rares. Internet accapare des parts de marché grandissantes.

« J'aime observer les gens qui passent devant le magasin. Personne ne regarde la vitrine, » a déclaré David. Il y a encore des gens qui entrent dans la bijouterie pour essayer des bijoux. « Ils disent alors qu'ils doivent réfléchir, ou qu'il reviendront demain. Mais on les revoit rarement. La plupart ne reviennent pas et achètent leurs bijoux sur Internet, » ajoute-t-il.

D'ici la fin du mois de mai, la bijouterie des Broder fermera définitivement. La mort lente de cette entreprise de la 13e rue est un symbole de la tendance qui affecte toutes les bijouteries. C'est ainsi que des chaînes de magasins de joaillerie traditionnels annoncent des plans de fermeture des bijouteries les moins rentables.

Les joies de la vie de commerçant

Mais s'il y a bien une chose qui ne manquera pas aux 2 frères, ce sont les clients qui se plaignent constamment. Par exemple ces personnes qui soutiennent mordicus que la pierre d'une bague ou d'une boucle d'oreille n'est pas droite, alors qu'elle l'est parfaitement.

« Dans tout magasin, vous allez avoir des clients qui sont très agréables et des enquiquineurs. Ainsi va la merveilleuse vie dans le monde de la vente, » a déclaré Marc.

Les gens sont de moins en moins romantiques

De derrière le comptoir de sa bijouterie, Marc a constaté que les gens sont de moins en moins romantiques. Auparavant, il voyait se présenter devant lui de jeunes hommes quelque peu nerveux venus choisir leur bague de fiançailles.

« Les hommes qui viennent pour choisir d'eux-mêmes une bague afin de lui faire la surprise, cela n'existe presque plus. Aujourd'hui, ils se présentent en majorité avec la photo d'une bague qui a été choisie par leur petite amie, » a-t-il déclaré.

Parfois le couple se rend ensemble à la bijouterie pour prendre livraison de la bague. Le client met alors un genou sur le sol du magasin pour faire sa demande. Un geste mignon, mais qui manque tout de même de solennité, selon Marc.

Les diamants sont peut-être éternels, mais pas la joaillerie traditionnelle




Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Articles similaires

6 Ice : des bijoux pour les hommes qui aiment le bling-bling
6 Ice : des bijoux pour les hommes qui aiment le bling-bling

août 04, 2021

Voir l'article entier

L'impact du Covid sur la demande en bijoux homme
L'impact du Covid sur la demande en bijoux homme

juillet 21, 2021

En l'absence d'événements de grande envergure pendant la pandémie, de genre tapis rouge, l'élan des bijoux pour homme s'est quelque peu ralenti. Mais maintenant que l'économie a rouvert et que notre désir collectif de profiter de la vie à fond se manifeste, les bijoux homme devraient à nouveau être fortement demandés.

Voir l'article entier

Kendra Scott lance une collection de bijoux pour hommes
Kendra Scott lance une collection de bijoux pour hommes

juillet 07, 2021

Découvrez la nouvelle collection de bijoux pour homme de Kendra Scott, baptisée Scott Bros. Elle est composée de bracelets en pierre variés (agate, Turquoise, œil de tigre et lapis-lazuli). Les bijoux ont été créés en collaboration avec ses 3 fils.

Voir l'article entier

Tableau des tailles
Tableau des tailles bijoux homme