Les bijoux et les hommes : une histoire d'amour

novembre 27, 2019

Certains se posent encore la question de savoir si les hommes peuvent s'intéresser ou porter des bijoux. On est en droit de remettre en question la validité de cette interrogation au XXIe siècle. Mais nous irons encore plus loin en affirmant qu'en réalité, ils l'ont toujours fait, à des degrés divers. JP Morgan est un exemple frappant.

JP Morgan, un homme collectionneur de bijoux

JP Morgan, le célèbre capitaine d'industrie qui a fondé l'une des plus grandes banques du monde, était un grand amateur de bijoux homme et femme. Il avait beau être la figure de proue de sociétés mythiques telles que de General Electric ou U.S. Steel, c'était également un grand passionné de joaillerie. Il s'est très rapidement intéressé aux bijoux. Il s'était d'ailleurs adjoint les services du minéralogiste en chef de Tiffany and Co., Frederick Kunz, afin de l'aider à constituer sa collection. Celle-ci fut démarrée dans les années 1880.

La paire s'est même rendue à l'exposition universelle de Paris de 1889 et 1900 afin de présenter leurs trésors. C'est d'ailleurs sous l'impulsion de Kunz que la collection de JP Morgan fut donnée au Metropolitan Museum of Art et au American Museum of Natural History au décès de Morgan en 1913. Et si vous vous posez la question, oui, la morganite (un béryl de couleur rose pêche) a été baptisée en honneur de JP Morgan.

Un catalogue publié

Il chérissait tellement sa collection de bijoux de JP Morgan a publié en 1910 un catalogue faisant l'inventaire de ses plus belles pièces. 10 exemplaires furent publiés sur parchemin pour ses proches, 150 sur papier normal pour le public. Il s'était probablement inspiré de la tradition du Tiffany Blue Book, un catalogue annuel publié à partir de 1845 qui reprenait les plus belles pièces des collections Tiffany and Co.

L'histoire d'amour entre les hommes et les bijoux ne date pas d'hier. De JP Morgan au roi Salomon en passant par les maharajas ou encore Henri VIII, ce ne sont pas les exemples qui manquent. Aujourd'hui, cette relation ne cesse de se renforcer. Pour preuve, pour la première fois de l'histoire du Tiffany Blue Book, des bijoux homme ont été ajoutés au catalogue, notamment des bagues chevalières.

« J'ai vu une opportunité de parler aux hommes qui apprécient le design et la beauté, » a déclaré Reed Krakoff, directeur artistique de Tiffany and Co. « Porter un bijou homme de ce genre est une nouveauté pour de nombreux membres de la gent masculine. S'il s'agit de pièces de haute joaillerie, il n'est pas obligatoire de les porter de façon formelle. On peut très bien épingler une broche sur une veste en jean. ».

Les bijoux et les hommes : une histoire d'amour




Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Articles similaires

La psychologie des bijoux, un cadeau idéal
La psychologie des bijoux, un cadeau idéal

décembre 06, 2019

Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, la grande période de shopping indispensable au rassemblement des cadeaux de Noël a démarré. Comme chaque année, les bijoux occuperont une place de choix parmi ceux-ci. Voici pourquoi.

Voir l'article entier

Bijoux homme : une mode étonnante, la boucle d'oreille pendante
Bijoux homme : une mode étonnante, la boucle d'oreille pendante

décembre 04, 2019

Elle brille, elle chancelle, elle encadre votre visage : c'est la boucle d'oreille pendante, l'une des dernières tendances de la mode des bijoux homme.

Voir l'article entier

The Irishman, nouveau témoignage du goût des bijoux de Scorsese
The Irishman, nouveau témoignage du goût des bijoux de Scorsese

novembre 29, 2019

The Irishman, le dernier film de Scorsese, aborde le thème de la perte humaine, ainsi que du sens qui se perd lorsque les souvenirs deviennent flous dans la mémoire. Mais aussi des hommes et des bijoux.

Voir l'article entier

Tableau des tailles
Comment mesurer son tour de poignet